Entre symbolisme et art nouveau
Jan Toorop

Peintre javanais et néerlandais, Jean Theodoor Toorop, est l'auteur d'oeuvres à cheval entre le symbolisme et l'art nouveau. Après s'être converti au catholicisme, il a produit surtout des œuvres religieuses.

Jan Toorop

Jean Theodoor Toorop, mieux connu sous le nom de Jan Toorop, naît le 20 décembre 1858 à Purworejo, dans les Indes néerlandaises, et meurt le 3 mars 1928. Il est un peintre javanais et néerlandais dont les œuvres sont à cheval entre celles des peintres symbolistes et celle de l’art nouveau. Ses premiers travaux sont influencés par le mouvement impressionniste d’Amsterdam. Toorop a des ancêtres asiatiques et africains, dont « Orang » Belanda Hitam, l'un des soldats noirs recrutés à partir du Ghana pour servir dans l'armée coloniale hollandaise.

En 1872, il s'installe avec sa famille aux Pays-Bas où il étudie à Delft et à Amsterdam. En 1880, il deivent un étudiant à la « Rijksakademie » d’Amsterdam. De 1882 à 1886, il vit à Bruxelles où il rejoint Les Vingt, un groupe d'artistes centrés autour de James Ensor. Toorop travaille différents styles au cours de ces années comme le réalisme, l'impressionnisme, le néo-impressionnisme et le postimpressionnisme.

Après son mariage avec une femme anglaise, Annie Hall, en 1886, Toorop passe son temps entre La Haye, l’Angleterre et Bruxelles et, à partir de 1890, dans la ville néerlandaise balnéaire de Katwijk aan Zee. Pendant cette période, il développe son propre style symboliste :

« des lignes dynamiques imprévisibles sur la base de motifs javanais, très stylisés, et des figures longilignes et des dessins curvilignes. »

Par la suite, il se tourne vers l'art nouveau, dans lequel un jeu de lignes similaire est utilisé à des fins décoratives, sans aucune signification apparente. En 1905, il se convertit au catholicisme et a commence à produire des œuvres religieuses. Il crée également des illustrations de livres, des affiches, et des dessins de vitraux.

Tout au long de sa vie, Toorop réalise également des croquis de portraits, dessinés ou peints, que l'on peut classer comme réalistes ou impressionnistes. Toorop décède le 3 mars 1928 à La Haye, aux Pays-Bas. Sa fille Charley Toorop (1891-1955), sera également peintre, tout comme son petit-fils Edgar Fernhout.

Galerie de peintures par Jan Toorop

Arts3

À propos de l'auteur


Arts3 Network - Chroniqueur

Autres articles
sur le symbolisme

Voir nos recommandations
Livres à consulter
sur le symbolisme
Jan Toorop

Jan Toorop

Le symbolisme de Jan Toorop

Symbolisme

Le Symbolisme

Ouvrage sur le symbolisme